Dans chaque bruit sommeille un monde,
Et dans chaque monde sommeille une mélodie.


Tant que l’on vit, il y a un battement, une respiration, des lèvres qui sèchent, des cheveux qui poussent.
A chaque instant tu prouves ton existence à travers eux.
Tu es nourri à travers eux.
Porte ce bruit plus fort et cela devient de la musique.
Elle est l’existence de quelqu’un, sa chaleur.
Et j’ai tant reçu de tant de musiques, c’est pourquoi à présent j’essaie de donner à mon tour un peu de tout ça à quelqu’un, si je le peux.
Je m’appelle Kodama, je vous remercie de votre venue!

  • Le son
12 juillet 2013

Il n’y a de limite que celle de la conscience, c’est au de-là de cette limite que s’étend indéfiniment l’univers entier.
Or il existe nombre de matières qui le traversent de part et d’autre, nous emportant de fugaces instants vers des ténèbres et des lumières de nature inconnue.
Nous possédons les sens comme des filaments nous reliant à ces matières.
La vue, le goût, l’odorat… l’ouïe.
Il existe donc, des bruits qui transcendent la conscience et nous propulsent hors de l’enveloppe.
Des bruits, des suites de bruit, qu’on appelle notamment musique.

  • Dernières dépêches
  • Premier Single "Higuruma" En Vente!!
    • Premier Single "Higuruma" En Vente!!
    • 03 novembre 2013
    • J’ai l’immense plaisir de vous announcer que ma première compo “Higuruma” est à présent en vente sur plusieurs plateformes!!! Aheyyyaaa!!!

  • Higuruma
    • Higuruma
    • 15 octobre 2013
    • La roue solaire. Au japon, où l’on dit cela des tournesols. Été 2012, je voyageai dans un japon inconnu.

  • Le son
    • Le son
    • 12 juillet 2013
    • Il n’y a de limite que celle de la conscience, c’est au de-là de cette limite que s’étend indéfiniment l’univers entier.

  • Dernières vidéos
  • Dernier son