• Higuruma
15 octobre 2013

 

La roue solaire. Au japon, où l’on dit cela des tournesols. Été 2012, je voyageais dans un japon inconnu. Il y régnait son propre soleil, son propre ciel, sa propre mélodie et ses propres parfums. Ce voyage au coeur de la saison des tournesols m’a rapproché de quelque chose d’archaïque. L’indescriptible appelle une forme d’expression autre, cette chanson qui parle de l’unique d’un moment et des visages alentours est apparue. Elle représente la première de mes musiques, et j’espère, à présent, pouvoir partager un peu de ce miracle à travers elle! Une infinie gratitude à Benji, réalisateur du clip vidéo. Ainsi qu’à Yuriko, Hana, Adili et Brian pour leur participation et leur aide. A eux, à ma famille et à tant d’autre de m’avoir inspiré.